DELACHAUX Jonathan

http://jonathandelachaux.com

1976, Môtiers | travaille à Genève

Delachaux J.2
Jonathan Delachaux, Vassili posthume party (Vision de jour et vision de nuit), 2014, acrylique sur toile, 90 × 160 cm
DELACHAUX Jonathan, 1 (de jour), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium , 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 1 (de jour) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium , 40/60
DELACHAUX Jonathan, 1 (après exposition aux u.v.), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium , 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 1 (après exposition aux u.v.) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium , 40/60
DELACHAUX Jonathan, 1 (de nuit), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 1 (de nuit) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 2 (de nuit), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 2 (de nuit) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 2 (de jour), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 2 (de jour) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 3 (de jour), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 3 (de jour) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 3 (de nuit), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 3 (de nuit) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 4 (de nuit), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 4 (de nuit) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 4 (de jour), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 4 (de jour) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 5 (de jour), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 5 (de jour) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 5 (de nuit), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 5 (de nuit) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 6 (de nuit), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 6 (de nuit) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 7 (de jour), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 7 (de jour) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 8 (de jour), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 8 (de jour), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 7 (de nuit), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 7 (de nuit) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 8 (de nuit), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 8 (de nuit) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 9 (de jour), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 9 (de jour) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 10 (de jour), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 10 (de jour) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 9 (de nuit), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 9 (de nuit) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2018, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 10 (de nuit), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 10 (de nuit) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 10 (de jour), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 10 (de jour) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 11 (de jour), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 11 (de jour) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 11 (de nuit), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 11 (de nuit) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 12 (de nuit), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 12 (de nuit) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 12 (de jour), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 12 (de jour) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 13 (de jour), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 13 (de jour) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 13 (de nuit), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 13 (de nuit) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 14 (de nuit), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 14 (de nuit) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60
DELACHAUX Jonathan, 14 (à suivre), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60, Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen
DELACHAUX Jonathan, 14 (à suivre) (Tchan-Zâca, 10A Rue du Théâtre Booléen), 2019, acryl et pigments phosphorescents sur aluminium, 40/60

En 1998, Jonathan Delachaux obtient un diplôme de l’ESAV de Genève, avant de faire plusieurs séjours à l’étranger notamment au Japon, en Inde et aux États-Unis. Son travail est montré dans de nombreuses expositions personnelles et collectives, nationales et internationales, depuis le début des années 1990. À partir de 1994, entre autres projets, l’artiste produit trois personnages imaginaires : Vassili, Johan & Naïma. L’artiste est récompensé par plusieurs prix et distinctions, notamment le prix fédéral des beaux-arts en 1999 et 2002 et en 2012, le prix du jury de la 70e Biennale organisée au MBAC à La Chaux-de-Fonds.

 

FOCUS SUR JONATHAN DELACHAUX

 

En 1996, trois adolescents de 13 ans issus de l’imagination du jeune Jonathan Delachaux disparaissent, il s’agit de Naïma Bourquin, Johan Wacquez et Vassili Lavendier s’enfuyant tous trois du domicile parental pour squatter le Goulet 25 à Chêne-Bourg. Depuis leur réapparition — Jonathan avait la tâche difficile de partir à leur recherche et ouf, il les a retrouvés — ces marionnettes à taille humaine grandissent et vivent à ses côtés, deviennent ses compagnons de fortune ou d’infortune, lui permettant même d’adopter parfois une position de voyeur et de raconter, par le procédé du story-telling, un moment de leur vie.

Pourtant, après 19 ans d’amitié et moult péripéties, c’est le drame. En 2014, un membre du trio meurt. Il s’agit de Vassili Lavandier (1984 – 2014) devenu obèse, retrouvé gisant et morcelé aux Caraïbes par le journaliste Arnaud Robert. Fâché d’avoir été le pantin de l’artiste durant 19 ans, il signe ses dernières volontés testamentaires « Jonathan, je suis parti. Ne songe même pas à émettre un avis de disparition ».

Le destin funeste de Vassili a été un choc : c’était un personnage plutôt heureux, aimant les situations délirantes de la vie quotidienne, et, même s’il était plutôt timide dans « la haute », il trouvait toujours un artifice pour savourer l’instant présent. Delachaux peint délicieusement bien ces moments d’oubli, lorsque Vassili enjoignait ses invités à porter un masque — sans doute lui-même en portait un aussi, pour se divertir ou devenir moins timides sous couvert d’anonymat. Il n’était ainsi pas rare de croiser un lapin ou des poules aux désormais mythiques Vassili’s party.

En honneur du défunt, ses amis organisent une Posthumous Vassili Party, une sorte de bal funèbre mystique. Le masque, utilisé entre autres pour des rituels nous liant au divin, est ici une figure centrale, interrogeant d’une part le rituel funéraire, d’autre part l’anonymat qui nous questionne sur la bienveillance de ses veilleurs et enfin, il permet à Delachaux, par l’intermédiaire de la peinture phosphorescente, de nous faire redécouvrir, dans l’obscurité, la présence ectoplasmique de Vassili sous sa cape d’invisibilité.

On ne discerne plus dans l’œuvre « Posthumous Vassili Party » la différence entre le drame érotique et mystérieux d’Eyes Wide Shut ou bien l’enfance magique d’Harry Potter, mais dans tous les cas, Delachaux maîtrise l’art de l’apparition et de la disparition et sait manier finement la frontière floue entre la fiction et le réel… Difficile à dire sans le connaître, si les trois personnages sont des ersatz de l’artiste.

 

Corinna Weiss, extrait de l’exposition « Jonathan Delachaux et Sophie Guyot », 2017, QG