Centre Dürrenmatt Neuchâtel (CDN)

cdn.ch
+41 58 466 70 60
cdn@nb.admin.ch 

Chemin du Pertuis-du-Sault 74
2000 Neuchâtel

Du mercredi au dimanche: 11h – 17h

1. CDN Musi_1
© photographie : Pino Musi

Présentation

Si la vocation première du Centre Dürrenmatt Neuchâtel (CDN) est la conservation et la mise en valeur de l’œuvre picturale de Friedrich Dürrenmatt (1921 – 1990), la scène artistique contemporaine, qu’elle soit suisse ou internationale, possède une place essentielle dans la programmation de l’institution. Pour sa série d’expositions « carte blanche », le CDN invite des artistes à concevoir une exposition liée à des thèmes chers à Dürrenmatt, comme Elodie Pong sur la notion de mythe en 2011, Augustin Rebetez, Noé Cauderay et Giona Bierens de Haan sur celle de labyrinthe en 2013 ou Sebastien Verdon sur le cosmos en 2015. Le CDN organise également des expositions d’artistes pluridisciplinaires (Dieter Roth, 2003), dont le travail explore le rapport entre texte et image (Pavel Schmidt, 2007) ou entre en résonance avec l’œuvre de Dürrenmatt (Jean-Christophe Norman, 2016), ou encore dont les préoccupations rejoignent celles de l’écrivain et peintre (Jim Shaw, 2014).

Créer des liens avec d’autres artistes ainsi mis en relation avec Dürrenmatt

En 1945, lorsque Friedrich Dürrenmatt décide de gagner sa vie avec l’écriture, il ne renonce pas pour autant au dessin et à la peinture pour lesquels il avait opté dix ans auparavant, alors qu’il était au lycée. Il peindra toute sa vie. Son œuvre considérable, exposée aujourd’hui au CDN, est-elle à ranger dans l’art contemporain ? Apparue presque au même moment que le début de cette forme d’art, l’œuvre picturale de Dürrenmatt n’a pas été catégorisée comme telle.

« Je ne suis pas un peintre. Techniquement, je peins comme un enfant, mais je ne pense pas comme un enfant », aimait-il dire de lui-même. Autodidacte, mais porteur d’un riche savoir artistique, Dürrenmatt a pratiqué son art comme une passion privée, refusant toute sa vie d’exposer, sauf à de rares occasions. En même temps, il considérait ses dessins et ses peintures comme des « champs de bataille où se jouaient ses combats, ses aventures, ses expériences et ses défaites d’écrivain ». Œuvres littéraires et picturales étaient complémentaires.

Le CDN, qui a été créé, selon ses souhaits, pour valoriser son œuvre picturale, s’attache également à créer des liens avec d’autres artistes ainsi mis en relation avec Dürrenmatt. Le but est de dégager des convergences ou d’assurer une continuité, ainsi qu’une relève « dürrenmattienne ». L’artiste invité revisite l’œuvre de Dürrenmatt et crée un nouvel objet qui revitalise celle-ci et la revalorise. De cette manière, l’œuvre créée s’inscrit tout à fait dans une vision contemporaine. Il ne s’agit pas là d’un privilège réservé au public du CDN, mais d’un apport inédit pour la scène artistique d’aujourd’hui.

Afin de pouvoir remplir pleinement son rôle, le CDN est appelé à apporter une valeur ajoutée à l’œuvre de Dürrenmatt, grâce à de nouveaux apports. L’actualité et la pertinence de ses thèmes, conjuguées au fait que Dürrenmatt s’est toujours inscrit, en art comme en littérature, dans la transgression des frontières, ouvrent ainsi des perspectives qui placent le CDN dans une démarche très contemporaine. Mais, sans pour autant devenir un lieu consacré à l’art contemporain, le CDN initie des projets de création contemporaine, parmi d’autres moyens, pour apporter un éclairage renouvelé sur Dürrenmatt et son œuvre.

Madeleine Betschart
Responsable